lundi 2 novembre 2015

Jus de pommes

C'est le temps des récoltes et celle des pommes est encore d'actualité. Nos arbres sont encore petits et donc notre récolte est assez maigre pour l'instant.
Heureusement, nous avons un réseau d'amis et de connaissances qui comme nous, jardinent ou ont des arbres fruitiers . Ce qui nous a permis d'aller ramasser ou de recevoir à la maison de bonnes pommes pour la consommation en pommes à couteau ou pour faire du jus.
C'est important, d'avoir un bon réseau autour de soi, on donne, on échange, on reçoit .... ! La vie est plus belle ainsi.




Cette année trois amies nous ont permis de faire une centaine de litres de bon jus de pommes. Je les remercie pour leur générosité.
Il faut compter 2 kilos de fruits pour un litre, cela peut évoluer en fonction du caractère de la pomme si elle plus ou moins juteuse ou si elle a été cueilli fraîchement ou pas.

Les bouteilles sont rincées avant de partir pour le pressoir.

3 grands sacs de jute avec 100 kg de pommes.

Les 100 kg de pommes se sont transformés en 50 litres de bon jus !


Nous avons, à quelques kilomètres de notre domicile, un pressoir artisanal où nous pouvons emmener nos fruits.
L'idéal, c'est d'avoir plusieurs sortes de pommes afin d'obtenir un bon jus. Nous utilisons celles tombées au sol en premier, car elles s'abimeront le plus vite.
Au pressoir, les pommes sont broyées, le jus est pasteurisé puis embouteillé. D'une année sur l'autre, nous réutilisons nos bouteilles. Ils ont deux systèmes de fermeture, soit à vis, soit à capsules. Je préfère celui à vis qui permet de refermer la bouteille quand celle-ci n'est pas terminée.

De plus, le jus récupéré est bien celui de nos pommes, dont nous connaissons la qualité. Dans certains grands pressoirs, toutes les pommes apportées sont mélangées et le jus obtenu n'est pas forcément de votre production.
Le coût de l'opération revient à 0.84 centimes par bouteille. Il faut rajouter la première fois l'achat des bouteilles qui seront réutilisées les années suivantes.
Je vous promets que ce jus est un pur délice, rien à voir avec celui que l'on trouve dans le commerce ! C'est un jus pur sans ajout de sucre ou autre joyeuseté que l'industrie alimentaire sait si bien utiliser pour berner le consommateur.

Dans ce type de pressoir, vous pouvez aussi apporter ou mélanger d'autres fruits tels que poires, coings, framboises... Quand nous y étions, un paysan avait ramené toute sa production de coings en vue de faire du schnaps. Il les a juste fait presser et a récupéré le jus d'un côté et les fruits pressés de l'autre.


2 commentaires:

petitesoeur a dit…

c'est cool d'avoir un pressoir prés de chez soi .. en plus je trouve pas cela cher de le faire faire..
tu es chanceuse
bonne dégustation
;-))

evie57 a dit…

Merci petite sœur, oui effectivement, outre le plaisir de boire son propre jus de pommes de qualité, le coût de revient est vraiment intéressant !