dimanche 1 septembre 2013

Confiture mûres et sureau

C'est la saison du sureau et des mûres (entre autres fruits). Voici une manne qui ne vous coutera qu'un peu de courage pour aller les récolter en foret ou dans la campagne. Confiture idéale par temps de crise financière !

photo de mûres sans épine du jardin

Confiture de baies sauvages qui vous fera prendre un bon bol d'air !

Attention de ne pas vous tromper de sureau. J'en ai plusieurs dans mon jardin ce qui est bien pratique pour les récoltes. Tout d'abord, il faut prendre celui qui pousse de façon sauvage, arbre ou arbuste qui peut aller jusqu'à 10 mètres de haut, les fruits sont tournés vers le sol. A contrario du sureau yèble dont les fruits sont tournés vers le ciel , il pousse en groupe très serré et le fruit est toxique.

 Quand aux mures, nous avons de bonnes places dans différents secteurs où elles sont très prolifiques. Nous revenons à chaque fois, enchanté de notre balade, les doigts un peu noircis, les bras quelque peu égratignés ... mais que du plaisir ! Pour ramasser les fruits, nous utilisons des anciens pots à lait, bien pratiques, ils peuvent être accrochés à la ceinture et laissent les mains libres ,(à chiner, sur les vide-greniers).

baies de sureau noir (sambucus nigra)
Quand on rentre, on prépare une bonne tarte aux mûres, pour les enfants, ça les motive !

baies de sureau et mûres prêts pour la cuisson

Les fruits égrainés et lavés sont mis dans la bassine à confiture avec le même poids de sucre. Quand le sucre est bien mélangé aux fruits cuits, l'on peut mixer la préparation. Il faut en général une bonne 30 de minutes de cuisson  à feu doux, vérifiez que la confiture se fige (sur une assiette froide). Mettre en pots (bien nettoyés).

1 commentaire:

Dominique H a dit…

Bonjour Evie.

Parfois se sont les choses les plus simple qui apporte le plus .

A bientôt.